Sports Nautiques

L'assurance maritime est-elle obligatoire pour les propriétaires de bateaux ?

Le sujet de l’assurance maritime a fait couler beaucoup d’encre, surtout quand il concerne les voiliers de luxe. Beaucoup diront : pourquoi payer le prix fort pour couvrir des risques qui ne se présenteront sans doute jamais ? Bien que cette assurance ne soit pas obligatoire, elle pourrait vous mettre à l’abri de dommages, dont en particulier ceux dus aux intempéries.

Assez souvent avoir un voilier c’est un peu comme avoir une maison. Les bateaux sont chers à l’achat et à l’usage, c’est pourquoi il est conseiller de les protéger avec une assurance maritime.

L’assurance maritime n’est pas obligatoire

L'assurance maritime est-elle obligatoire pour les propriétaires de bateaux ?

Comme prendre une assurance n’est pas obligatoire en ce qui concerne les embarcations, nombreux sont les propriétaires qui n’en prennent pas du tout. Cependant, c’est prendre un gros risque et malheureusement, ils ne se rendent compte de leur erreur qu’une fois que quand il est trop tard…

L’intérêt d’une assurance maritime

Le coût annuel de vos assurances peut augmenter en fonction des dommages causés par les intempéries par le passé. Pour autant y souscrire  jeter de l’argent par les fenêtres.

Vous devez dans un premier temps faire appel à un expert maritime agréé pour effectuer une inspection et une évaluation détaillée de votre bateau. Ce rapport est ensuite envoyé à votre compagnie d’assurance maritime et va permettre d’évaluer le coût de votre police d’assurance. Il est toutefois possible que le coût de la prime annuelle d’un vieux bateau soit plus élevée que sa valeur nette.

Pourquoi prendre une assurance maritime ?

L'assurance maritime est-elle obligatoire pour les propriétaires de bateaux ? #2

En fait même si le coût de votre assurance dépasse celui de votre bateau vous devez garder en tête que l’assurance maritime couvrira également les dommages aux tiers, c’est-à-dire à d’autres bateaux sur lesquels vous vous seriez accidentellement écrasé. C’est donc un document obligatoire pour la plupart des marinas, dont beaucoup ont un montant minimum d’assurance responsabilité civile.

Les accidents peuvent arriver même aux bons marins

Après avoir jeté l’ancre, il faut toujours rester en alerte et être sûr de l’avoir jeté au bon endroit. Ensuite, il faut observer votre schéma de rotation et votre position par rapport aux autres bateaux. Il ne faut jamais quitter le bateau tant que vous n’êtes pas passés par ce processus.

Beaucoup de marins expérimentés peuvent se retrouver à traîner l’ancre après avoir quitté leur bateau parce qu’ils pensaient vraiment que ce dernier était bien amarré et récupérer un bateau à la dérive n’est pas rare …

Même si les bons marins savent comment jeter leur ancre et sont équipés de bons matériel, des risques peuvent aussi venir de l’extérieur : le vent qui tourne brusquement, ou même une simple touffe d’herbe marine ou un rocher dans lequel votre ancre se prend par accident.

Quel que soit le coût de votre assurance marine lorsque vous êtes en mer, l’essentiel est qu’elle vous couvre en toutes circonstances.

Comment choisir sa compagnie d’assurance ?

Avant de choisir votre assurance, il faut tenir compte de nombreux facteurs, le plus important étant bien évidemment le coût. Certes, les options sont multiples mais il est conseillé de se tourner vers des assurances réputées et spécialisées. Sur la base des témoignages directs sur la façon dont les demandes des clients ont été traitées et surtout sur le coût de leur prime annuelle, il vous sera plus facile de choisir votre assureur et d’entamer le processus de souscription d’une police d’assurance.

La souscription d’une assurance

Le processus est vraiment très simple. Pour ce faire, il faut demander à un expert maritime agréé d’effectuer une étude de l’état du bateau et dévaluer l’assurance.

  • Lancez l’expertise et l’évaluation avec des photos du bateau
  • Remplissez et signez les formulaires décrivant la couverture convenue
  • Effectuez le paiement de la prime annuelle convenue (ou des paiements mensuels si vous le souhaitez)
  • Recevez la confirmation formelle de la couverture et le certificat d’assurance

Après ces étapes, vous pouvez considérer que vous êtes assurés pour le montant convenu selon l’enquête.

Conclusion

La police d’assurance complète est basée sur l’évaluation du bateau, son âge,  l’expérience, les qualifications du marin et les zones de navigation prévues. Cela paraît plutôt très raisonnable si vous prévoyez de naviguer dans une ceinture d’ouragan par exemple, ce qui rajoute toujours un montant important au coût d’une assurance. Il est important de profiter de chaque minute tout en sachant que vous êtes assuré.